Chenilles Processionnaires

La chenille processionnaire du pin

A la fin de l’hiver (de février à avril selon les régions), après quelques jours où les températures ont été clémentes, les chenilles processionnaires du pin, descendent des arbres, en file indienne (d’où le nom de chenille « processionnaire »), et gagnent le sol, où elles cherchent un endroit où la terre est meuble et chaude (donc au soleil) afin de s’y enfouir à plusieurs centimètres de profondeur. Sous terre, elles tissent des cocons individuels dans lesquels chacune se transforme en chrysalide et amorce sa nymphose. Les papillons adultes émergeront au cours de l’été, et un nouveau cycle commencera.

chenille processionnaire

chenille processionnaire

Si vous trouvez des processions de chenilles au sol vous pouvez les bruler au décapeur thermique ou plus pratique, vous pouvez les ébouillanter avec de l’eau bouillante.

 

3 procécédés d’intervention peuvent être mis en oeuvre :

  • L’échenillage mécanique :

Le travail s’effectue du sol à l’aide de perches télescopiques munies d’échenilloir. Les cocons sont coupés sur l’arbre, descendus et brulés dans un incinérateur.

 

chenille processionnaire

Période d’intervention : de décembre à avril

  • La pose d’éco-piège :

Il s’agit d’un piege posé autour du tronc et servant à recueillir les chenilles en période de descente. Les chenilles se retrouvent piégées dans le sac de collecte contenant de la terre.

Attention : un éco-piege est prévu pour 10 à 15 cocons maximum, sinon rajouter un sac ou écheniller.

 

chenille processionnaire

Période d’intervention : avant octobre

 

 

  • Le traitement phytosanitaire biologique :

Il s’agit d’un traitement préventif par pulvérisation d’une bacterie, le bacille de thuringe, qui va être ingérée par la jeune chenille et qui va la faire mourir par destruction de son appareil digestif. Ce procédé empêche la formation des cocons et la défoliation intensive de l’arbre. Cette technique a un taux de réussite de 80% environ. Nous nous engageons a retirer les cocons restants accessibles sans surcout de traitement.

Ce traitement est biologique.

Période d’intervention : de septembre à novembre