Apiculture

Le monde des abeilles

Un essaim d’abeilles s’est posé chez vous ? Contactez moi pour que je vienne le récupérer.

En attendant mon intervention, vous avez une liste de précautions ici.

Mon principe d’élevage

Ma technique de travail reste artisanale, et mon souci principal est d’obtenir un miel le plus naturel possible et pour cela j’applique les méthodes suivantes :

  • Nourrissement au miel des ruches avant l’hiver si les provisions ne sont pas suffisantes
  • Traitement contre le varroa  à  base d’huiles essentielles (reconnu par le cahier des charges en apiculture biologique)
  • Extraction et mise en pots à  température ambiante (le miel n’est jamais chauffé)

Le miel cristallise naturellement au bout de quelques semaines, sauf le miel d’acacia, riche en fructose.Les autres miels plus riches en saccharose cristallisent naturellement.

Si vous souhaitez des miels liquides, les passer au bain marie, à  feu doux, pour ne pas dénaturer le miel.

Les bienfaits du miel

Le miel est 100% naturel et excellent pour la santé.

Le miel peut se substituer avantageusement au sucre : non seulement il apporte, à  dose égale, 100 calories de moins, mais il a aussi un pouvoir sucrant plus élevé, ce qui permet d’utiliser une quantité plus faible.

De plus contrairement au sucre qui ne contient pratiquement que du saccharose, la composition du miel est beaucoup plus complexe, avec des glucides dont une majorité de fructose.

Contrairement au sucre qui n’apporte que des calories vides, le miel cache des petits trésors essentiels pour notre santé : des minéraux (potassium, calcium, magnesium), des vitamines, principalement du groupe B, des acides aminés…

Le miel a également des propriétés cicatrisantes que certains services hospitaliers français
utilisent pour accélérer la cicatrisation.

Mais on peut aussi bénéficier de ses propriétés
en prenant plaisir à  le déguster car ses agents anti-bacteriens sont utiles pour lutter contre les infections ORL (maux de gorge, toux…)

Que récoltent les abeilles ?

  • Du nectar : grâce à  leur trompe dans le pistil des fleurs. Il est ensuite transformé en miel par ventilation et par trophallaxie (échange de nourriture entre elles)
  • Du pollen : dans les étamines des fleurs. Cette récolte est placée sur leurs deux pattes arrières et transportée à  la ruche.
  • De la propolis : à  partir des bourgeons des arbres au printemps. Les abeilles la stockent sur leurs brosses arrières en pelote (antiseptique naturel tres riche en huiles essentielles, anti viral, anti bactérien, et sert également de matériau de colmatage de la ruche).
  • Du miellat : Il est issu des sécrétions sucrées d’insectes suceurs de plantes (sapin, chêne…) .Les abeilles récupèrent ses déjections et les transforment à  nouveau pour produire un miel de miellat.
  • Enfin de l’eau : pour leurs besoins internes et l’hydratation des larves.

Une vidéo sur l’extraction du miel